RSS

Cinémathèques: La mariée était en noir (François Truffaut, 1968)

15 Gen

François Truffaut – La mariée était en noir (1968)

Cast: Jean-Claude Brialy, Jeanne Moreau, Michael Lonsdale, Michel Bouquet, Claude Rich, Charles Denner

Une jeune femme voit, le jour de ses noces, son mari abattu par une balle tirée d’on ne sait où. Elle entreprend de se venger…
(telerama.fr)

Sequenze:

I.

II.








*** *** ***

Truffaut est en pleine écriture de son livre-entretien avec Hitchcock lorsqu’il réalise son premier film “noir”.

Julie Kohler, après avoir manqué son suicide, s’introduit chez M. Bliss qui célèbre ses fiançailles. Elle l’attire sur le balcon et provoque sa chute mortelle. Elle se rend ensuite chez un vieux garçon, Coral, qu’elle séduit avant de l’empoisonner. Puis chez un homme politique, Morane, qu’elle enferme dans un placard. Il mourra étouffé. Nous découvrons alors que tous ces hommes, avec deux autres, formaient autrefois une bande de copains. Ils aimaient la chasse et les armes à feu.
Un jour ils regardaient le cortège d’un mariage sortant d’une église, et l’un d’eux par maladresse autant que par jeu, avait tué le marié.

La mariée était Julie Kohler, qui passa ce jour là du blanc au noir. Elle ne fait pas confiance à la justice et ne veut pas faire de nuances dans les responsabilités de chacun. La jeune femme retrouve ensuite Delvaux, un ferrailleur, mais la police vient arrêter celui-ci sous ses yeux. Elle se rend alors chez Fergus. Il tombe amoureux de Julie. Elle est tout près de partager cet amour, de l’épargner. Elle manque une première fois son crime, mais finira par le tuer. Elle se fait arrêter pour rejoindre en prison Delvaux qu’elle va poignarder dans sa cellule.

Peu de mystère, c’est l’histoire d’une vengeance, lente, raffinée et surtout utilisant les visions différentes que portent les cinq hommes sur la femme idéale. Chacun mourra, non pas suivant sa faute mais conformément à sa personnalité. Fergus, l’artiste, mettra en scène et transformera sa propre mort en oeuvre d’art. (http://nezumi.dumousseau.free.fr/trufffilmo.htm)

Link nei commenti

 
1 Commento

Pubblicato da su 15 gennaio 2011 in Cinema

 

Tag:

Una risposta a “Cinémathèques: La mariée était en noir (François Truffaut, 1968)

  1. Rod Delarue

    15 gennaio 2011 at 15:27

    François Truffaut – La mariée était en noir (1967)
    Link (dvdrip., v.o., French (English, Spanish, Dutch, French, German, Italian idx+sub in file):
    http://avaxhome.ws/video/genre/drama/la_mariee_etait_en_noir_1967.html

     

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger cliccano Mi Piace per questo: