RSS

Cinémathèques: Deux ou trois choses que je sais d’elle (Jean-Luc Godard, 1967)

10 Gen

Jean-Luc Godard – Deux ou trois choses que je sais d’elle (1967)

Cast: Marina Vlady, Anny Duperey, Joseph Gehrard…

Les deux ou trois choses que nous savons d’elle sont les suivantes. Elle, tout d’abord, c’est la banlieue parisienne avec ses immeubles de béton, ses quartiers en éternelles constructions, ses terrains vagues, ses ruines, sa désolation.

Mais elle, c’est également Juliette Janson. Elle vit dans l’un de ces grands ensembles campés dans la périphérie de la cité tentaculaire qu’est Paris. Juliette est mariée à Robert. Ils ont un enfant qui s’appelle Christophe. Les Janson ont un ami commun, Roger. Avec celui-ci, Robert fait de la radio amateur. Marianne est la principale amie de Juliette, elle travaille dans un salon de coiffure.

Avec la complicité de Marianne, Juliette se prostitue occasionnellement dans les hôtels, petits et grands, du quartier de l’Étoile. Mais le lieu de prostitution ne se limite pas aux seuls hôtels ; des appartements d’H.L.M. sont également transformés en de véritables maisons de passe. C’est ainsi que M. Gérard troque son appartement contre toutes sortes de choses jusqu’à des tablettes de chocolat. Les principaux clients de Juliette et de Marianne sont américains. Ces activités clandestines se déroulent l’après-midi tandis que Roger est à son travail et que Christophe est à l’école.

*** *** ***

*** *** ***









*** *** ***

Jean-Luc Godard:
Deux ou trois choses que je sais d’elle est beaucoup plus ambitieux que Made in USA. A la fois sur le plan documentaire, puisqu’il s’agit de l’aménagement de la région parisienne et sur le plan de la recherche pure, puisque c’est un film où je me demande continuellement moi-même ce que je suis en train de faire. Il y a bien sûr le prétexte qui est la vie, et parfois la prostitution dans les grands ensembles ; mais l’objectif réel, c’est d’observer une grande mutation comme celle que subit aujourd’hui notre civilisation parisienne, et de m’interroger sur les moyens de rendre compte de cette mutation.
(www.cineclubdecaen.com) (Source : Godard au travail, Alain Bergala. Ed. Cahiers du Cinéma, 2006)

Link nei commenti

 
1 Commento

Pubblicato da su 10 gennaio 2011 in Cinema

 

Tag:

Una risposta a “Cinémathèques: Deux ou trois choses que je sais d’elle (Jean-Luc Godard, 1967)

  1. Rod Delarue

    10 gennaio 2011 at 03:08

    Jean-Luc Godard – Deux Ou Trois Choses Que Je Sais D’elle (1967)
    Links (dvdrip v.o.) “rapidshare” all’indirizzo seguente:
    http://scalisto.blogspot.com/2008/09/jean-luc-godard-deux-ou-trois-choses.html

     

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger cliccano Mi Piace per questo: