RSS

Cinémathèques: Le Feu Follet (Louis Malle, 1963)

06 Dic

Louis Malle – Le Feu Follet (1963)

Cast : Maurice Ronet, Jeanne Moreau, Bernard Noel…

Un homme en cure de désintoxication décide de mettre fin à ses jours. Il regagne alors Paris afin de dire adieu à ses amis.
(d’après le roman de Drieu La Rochelle)

Sequenze:

I.



II .




Fin d’un désenchanté…

C’est l’un de ces films empreints d’illicite, objet de culte secret, dont le titre a valeur de mot de passe. Allons-y franco : c’est LE film de Louis Malle, largement au-dessus de tous ses autres. A quoi est-ce dû ? A-t-on cédé au plaisir des résonances crépusculaires de Satie ? A ce livre poignant de Drieu La Rochelle, écrivain coupable rongé par une morale contradictoire ? A Maurice Ronet, acteur spectral, si indissociable de son rôle qu’on a pu croire qu’il ait connu la même fin ? Ou bien à ce cinéaste ambivalent (Nouvelle Vague tendance « qualité française ») ? A tout cela ensemble, à cette alchimie inespérée.

Un homme, donc, qui n’a plus goût en la vie, un homme anesthésié, en cure de désintoxication dans une clinique de Versailles. Un parfum vénéneux plane, la prescience d’une fin imminente. Dernière ivresse, dernière virée pour vérifier qu’il n’y a plus d’argent, plus de jeunesse, plus de séduction. L’itinéraire d’Alain Leroy le conduit de bars hier mythiques en visites chez des amis. Dérivant sur fond de bourgeoisie rêveuse, de tentation droitière (des amis infréquentables de l’OAS), de fêlure fitzgéraldienne, ce personnage velléitaire oppresse le coeur. Dandy qui se déteste de l’être, il souffre d’un mal romantique qui lui a fait entrevoir une vie puissante et phénoménale avant de l’en priver.

Impitoyable dans sa délicatesse, la mise en scène de Louis Malle filme son angoisse tout en soulignant la beauté des femmes, la majesté des jardins et des rues. La fatigue de vivre a le dernier mot. Jacques Morice Télérama, Samedi 16 février 2008 (telerama.fr)




Link nei commenti

 
2 commenti

Pubblicato da su 6 dicembre 2009 in Cinema

 

Tag:

2 risposte a “Cinémathèques: Le Feu Follet (Louis Malle, 1963)

  1. Rod Delarue

    6 dicembre 2009 at 05:31

    Louis Malle – Le feu follet (1963)
    Link: http://avaxhome.ws/video/genre/art_house/ffollet_by_malle.html

     
  2. Rod Delarue

    21 marzo 2011 at 07:31

    Louis Malle – Le Feu Follet (1963)
    (dvdrip v.o. English, Spanish, Portuguese, German srt in file)
    Nuovi links “rapidshare” al seguente indirizzo:
    http://avaxhome.ws/video/le_feu_follet_1963.html

     

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger cliccano Mi Piace per questo: