RSS

Cinémathèques: Ascenseur pour l’échafaud (Louis Malle, 1958)

28 Lug

Louis Malle – Ascenseur pour l’échafaud (1958)


Ascenseur pour l'échafaud

Cast : Jeanne Moreau, Maurice Ronet, Georges Poujouly…

Un homme assassine son patron avec l’aide de sa femme dont il est l’amant. Voulant supprimer un indice compromettant, il se retrouve bloqué dans l’ascenseur qui l’emporte sur les lieux du crime.

*** *** ***

*** *** ***







*** *** ***

Influences

Louis Malle avoue s’être influencé du maître du suspens Alfred Hitchcock, et de l’oeuvre de Robert Bresson, avec qui il collabore sur Un condamne a mort s’est echappé (1956) comme assistant . On retrouve donc une influence entre les deux hommes. Louis Malle explique : “Dans de nombreuse scènes , surtout à l’intérieur de l’ascenseur, je prenais exemple sur Bresson “.

Premier rôle dramatique pour Jeanne Moreau

Jeanne Moreau est sortie du Conservatoire, et a une formation très classique. En plus d’un certain érotisme qu’on lui attribue (La Reine Margot), dans ses premiers rôles, elle joue avec Fernandel ou Jean Gabin et montre un certain talent dans les comédies. Il faut attendre Ascenseur pour l’échafaud pour qu’elle révèle un réel modernisme dans son jeu, dans un rôle beaucoup plus dramatique. Elle tourne d’ailleurs par la suite un deuxième film de Louis Malle, Les Amants la même année, c’est une révélation à l’époque.

Une troisième collaboration

Après dix années d’attente pour que Louis Malle lui offre finalement ses deux premiers rôles importants dans Ascenseur pour l’échafaud et le Le Feu follet, Maurice Ronet s’identifie alors à des personnages inquiets, habités par un mal de vivre.

Une musique d’ascenseur?
Grand passionné de jazz, Louis Malle demande à Miles Davis et à son quintet d’improviser l’accompagnement musical, il passe les séquences en direct à ce trompettiste de génie, qui les interprète à sa façon, et du même coup il permet au jazzman noir américain d’être reconnu partout en Europe. Il existe tout une littérature sur les conditions de mixage de la musique d’Ascenseur pour l’échafaud, c’est dire l’importance de celle-ci, quasi mythique pour les fans.

Un film sur les relations?
Louis Malle ne s’interesse pas uniquement à l’intrigue, mais surtout aux relations psychologiques et à l’acuité des rapports entre une femme (Jeanne Moreau) et deux hommes (Maurice Ronet et Georges Poujouly).

Récompense

Louis Malle reçoit pour cette première oeuvre personnelle le prix Louis Delluc.

Une musique récompensée
La musique d’Ascenseur pour l’échafaud, est récompensée par le grand prix du disque 1958 de l’Académie Charles Cros.
(allocine.fr)






Link nei commenti

 
1 Commento

Pubblicato da su 28 luglio 2009 in Cinema

 

Tag:

Una risposta a “Cinémathèques: Ascenseur pour l’échafaud (Louis Malle, 1958)

  1. Rod Delarue

    28 luglio 2009 at 12:00

    Louis Malle – Ascenseur pour l’échafaud (1958)
    Link: http://avaxhome.ws/video/asansor_by_malle.html

    E per il cd della colonna sonora firmata Miles Davis:

    http://avaxhome.ws/music/Miles_Davis_Ascenseur_Pour_L_Echafaud.html

     

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger cliccano Mi Piace per questo: