RSS

Cinémathèques: A’ bout de souffle (Jean-Luc Godard, 1959)

16 Lug

Jean-Luc Godard – A’ bout de souffle (1959)


A' bout de souffle
Cast : Jean-Paul Belmondo, Jean Seberg…

L’itinéraire d’un jeune délinquant qui, après avoir volé une voiture et tué un policier, est traqué par la police…

*** *** ***

*** *** ***

Le premier film de Godard
Après une carrière de critique entamée aux “Cahiers du Cinéma” et cinq courts métrages réalisés lors des années 1950, Jean-Luc Godard signe ici son premier long. Le film est couronné par le Prix Jean Vigo, ainsi que celui de la Mise en scène lors du Festival de Berlin en 1960.
Collègues de Godard aux “Cahiers”, François Truffaut et Claude Chabrol, respectivement à l’origine du sujet et conseiller technique d’A bout de souffle, viennent également de débuter dans le long métrage : le premier avec Les Quatre cents coups (1959), le second avec Le Beau Serge l’année précédente.





*** *** ***

Nouvelle Vague
A la fin des années 50, cinq jeunes cinéastes s’érigent contre un certain académisme dans le cinéma français. Le contre-courant devient rapidement un mouvement à part entière : celui de la Nouvelle Vague. Les initiateurs en sont : Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Eric Rohmer et François Truffaut.

Jean-Luc Godard et Jean-Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo a trois ans de carrière dans le métier d’acteur lorsqu’il rencontre Jean-Luc Godard. Le réalisateur en est aussi à ses débuts. Ensemble, ils tournent quatre films entre 1959 et 1965 : Charlotte et son Jules (court métrage), A bout de souffle, Une femme est une femme et Pierrot le Fou.

Fait divers
A bout de souffle est tiré d’une histoire vraie. François Truffaut s’est inspiré d’un fait divers l’ayant marqué pour proposer le sujet à Jean-Luc Godard. A partir de cette histoire, Godard a tissé un scénario alliant un récit éclaté, un regard quasi-documentaire sur Paris ainsi qu’une certaine poésie.






*** *** ***

Une musique de choix
Pour la musique d’A bout de souffle, Godard fait appel au grand jazzman Martial Solal. Le réalisateur est un grand mélomane, amateur de musique classique, d’opéra et de jazz.

Des personnages à la dérive

A deux reprises, Jean-Paul Belmondo a incarné des personnages de marginaux pour Jean-Luc Godard. Dans A bout de souffle (1959) et Pierrot le Fou (1965), Godard conte la dérive d’individus perdus dans la société.

Cinéma américain
Dans ses premiers films, Jean-Luc Godard dresse le portrait attachant de voyous paumés. Le réalisateur s’inspire de l’univers de la série B américaine qu’il affectionne particulièrement. A bout de souffle est une relecture du thriller américain. (www.allocine.fr)




***   ***   ***

Link nei commenti

 
2 commenti

Pubblicato da su 16 luglio 2009 in Cinema

 

Tag:

2 risposte a “Cinémathèques: A’ bout de souffle (Jean-Luc Godard, 1959)

  1. rod.delarue

    16 luglio 2009 at 02:46

    Jean-Luc Godard – A’ bout de souffle (1959)

    Link al dvdrip (v. o.) (www.xtaze.net):

    http://www.megaupload.com/?d=6AEP4BYG

     
  2. laurent

    16 luglio 2009 at 14:33

    Super le téléchargement! C’est rapide et la qualité semble bonne.

    Laurent

     

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger cliccano Mi Piace per questo: